Humidification de l'Air de Combustion

Condensation des fumées combinée à l’humidification de l’air de combustion

 

La récupération de chaleur est maximisée en condensant les fumées et en humidifiant l'air de combustion. Plus l'humidité de l'air de combustion est élevée, plus la chaleur récupérée sera élevée.

 

Comment cela fonctionne en théorie :

 

Grâce à l'eau distribuée dans l'humidificateur la teneur en eau de l'air de combustion alimentant la chaudière  augmente, et par conséquent la température de saturation des fumées est également  augmentée.

Ainsi, l'humidité contenue dans les fumées permet de récupérer plus de chaleur par condensation pour transfert au réseau de chauffage urbain.

La condensation est réalisée en 2 étapes :

 

  • Un 1er étage effectue le transfert de chaleur vers la boucle de chauffage urbain avec un échangeur à plaques externe
  •  Un 2ème étage refroidit encore davantage les fumées, avec l'eau de circulation  provenant de l'humidificateur

 

Humidification.JPG

Comment cela fonctionne  concrètement :

 

Les condensats produits sont partiellement utilisés pour humidifier l'air de combustion. Les condensats qui proviennent de l'étage de refroidissement du condenseur sont dirigés depuis le condenseur vers le haut de l'humidificateur.

Les condensats sont distribués sur toute la section transversale de l’humidifier au-dessus d’un garnissage.

Les condensats sont recueillis dans la partie inférieure de l'humidifier. Les condensats sont recirculés et renvoyés en haut du condenseur.

Une fois humidifié, l'air de combustion est ensuite réchauffé par de la vapeur avant d'être connecté au système de combustion de la chaudière.

 

 

Voir Hofor.jpg